Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2010

Printemps

Le printemps arrive dans le haut-Doubs. Oh, il est encore bien timide... La neige s'accroche et fait de la résistance dans les coins sombres des forêts, le thermomètre s'entête un peu le matin en dessous de zéro, mais le printemps arrive bel et bien.
Il n'y a pas encore de feuilles aux arbres, n'allons pas trop vite... Mais quelques perces-neige dans les prairies, les fleurs jaunes de tussilage (on appelle aussi cette plante "pas d'âne" à cause de la forme de ses feuilles. Feuilles qui, curieusement, apparaissent toujours après les fleurs), des primevères, et un peu de pissenlit de quoi se faire une bonne poêlée... (pas de salade, hélas, la maladie du renard sévit dans nos montagnes et nous prive de salades sauvages crues).

printemps.jpg
Le printemps arrive donc, à de minuscules petits signes qu'il faut prendre au vol. Mais quelle jolie promesse !

Quant à moi, j'ai terminé un livre de recettes de cuisine sur les fromages frais (sortie prévue août 2010, aux éditions Marabout) et je repars sur un autre livre de cuisine.
Du coup, je n'ai pas vraiment de temps pour travailler sur mes romans en cours. Cela fait bien des semaines, voire des mois que je n'ai rien écrit. Puisse le printemps me donner l'énergie de tout mener de front !

10/04/2010

De Montbéliard à Gujan-Mestras

Je suis un peu en retard pour parler des rencontres de ces derniers mois.
Deux rencontres ont été annulées en dernière minute en raison de problème de transport.
Cologne, d'abord, en Allemagne, où je n'ai pas réussi à prendre le train, suite à un déraillement. Puis Nogent-le-Rotrou, où je me suis retrouvée en rade dans la gare de Chartres, à attendre un bus de remplacement qui ne venait pas, à l'heure même où j'aurais dû commencer mes interventions.
A chaque fois c'est de la déception, du temps et de l'argent perdus. Mais c'est comme ça !

Heureusement, les rencontres dans la région de Montbéliard se sont bien déroulées, malgré une météo glaciale (moins 5° degrés avec de la bise... brr !). Des ateliers d'écriture avec des jeunes pas habitués à en faire, et de belles découvertes et participations au final ! Même s'il nous a manqué à chaque fois un peu de temps. C'est la deuxième année où j'interviens, invitée par l'ADEC (Association de développement culturel du pays de Montbéliard), et je mesure à chaque fois l'énorme travail que cette association fait, toute l'année sur le terrain.

gujan.jpg
Petite séance de dédicace dans la médiathèque Michel Bezian de Gujan-Mestras. C'était sérieux ! Sous l'oeil de la caméra, en plus.

Une semaine plus tard, j'ai changé de paysage pour me rendre à Gujan-Mestras, en Gironde. J'ai donc quitté les zones industrielles et automobiles de l'Est de la France pour me retrouver au bord du bassin d'Arcachon entre dunes et pins, et il faisait si doux que nous avons pu déjeuner dehors ! J'avais un peu l'impression d'avoir changé de pays, et de saison.

Là, c'était une intervention unique, dans un amphithéâtre, devant plusieurs classes de lycées, professionnels ou non. C'était très sympa, détendu. "Rien que ta peau" était sélectionné pour le prix de Gujan-Mestras. Il est arrivé premier de la pré-sélection, avant de s'incliner devant... Laurent Gaudé, prix goncourt. Pas mal, non ?

Et le lendemain, j'étais la marraine d'une opération "livres en balade". Deux cents livres ont été disséminés dans la ville et aux alentours. Ceux qui les ont trouvés ont pu les lire gratuitement, avant de les abandonner à leur tour pour qu'ils soient lus par d'autres lecteurs... En anglais, on appelle ça du "cross-booking".

Pour un peu, je me serais sentie en vacances !