Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/04/2008

Riom, première étape en Auvergne

Retour sur une tournée auvergnate
Il me faut toujours un peu de temps avant de parler de ce que j’ai vécu lors d’une tournée. Ce sont des moments intenses, fatiguants, où l’on rencontre beaucoup de gens, beaucoup d’élèves… Alors les visages se superposent, s’échangent. Je tente de me souvenir de toutes les rencontres, tous les CDI qui m’ont ouvert si gentiment leurs portes.

Je ne pourrai pas tout raconter. D’abord parce que les mots échangés avec les élèves, collégiens et lycéens doivent garder ce secret de l’éphémère, où ne reste que ce que l’on garde en mémoire…

J’ai trouvé, partout, des jeunes très attentifs, parfois même un peu intimidés.
J’ai essayé de leur transmettre un peu de mon métier, un peu de mon amour de l’écriture et de la vie, mes colères, mes doutes et mes questions, accompagnant Antoine et Loirinho des Murs bleus, pour qu’on les comprenne mieux.

1533668901.jpg
Riom écrasée par la canicule, en 2003... Pas de photo en 2008... où il neigeait! 

 Riom, première étape de ma tournée. En remettant les pieds dans cette ville, je me suis souvenu y être allée une fois, en 2003, en plein mois d’août, en pleine canicule, un dimanche, en début d’après-midi. Tout était fermé, il faisait tellement chaud qu’il était impossible de faire cent mètres sans tomber raide, et j’avais dû renoncer à visiter la ville…
Cette fois-ci, il faisait très froid, il neigeait même… Et je n’ai toujours pas eu le temps de visiter la ville…!
Décidément, il faudra que j’y retourne !

Commentaires

C'est drôle qaund je pense à l'été 2003, je me dis toujours maintenant "en pleine canicule"... Je me rends compte que c'est une interprétation après coup, sur le moment j'avais juste conscience d'un été chaud comme je les aime.

Écrit par : adeline leguy | 16/04/2008

Répondre à ce commentaire

Il faisait effectivement très chaud cet été ci... C'est une ville où les écarts de température sont dans les plus élevés de france.
Je suis Riomois et j'ai assisté à votre visite à Virolgeux. Vous étiez venue y expliquer votre livre "Les Murs Bleus". (Que j'ai, soit dit en passant, adoré)

Écrit par : rémi | 03/10/2009

Répondre à ce commentaire

La canicule n'a en effet pas épargné Riom, situé à proximité de la cuvette naturelle de clermont la chaleur y fût cet été écrasante...

Écrit par : bouillotte | 22/11/2009

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.